Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent dispose d'un nouveau site internet :
http://cisss-bsl.gouv.qc.ca

Pour joindre le Webmestre : webmestre.cisssbsl@ssss.gouv.qc.ca

Enseignement et stages



Rimouski

La Ville de Rimouski compte, en 2012, environ 47 208 habitants
La position stratégique de Rimouski par rapport à l’estuaire fait en sorte que la région a pu développer une vocation maritime particulière liée aux « sciences et techniques de la mer ». Que ce soit par la formation ou la recherche et le développement dans différents domaines du secteur maritime, Rimouski se taille une place de choix sur la scène québécoise, canadienne et mondiale.

Au cours des dernières années, Rimouski a orienté ses efforts vers la consolidation de ce secteur majeur. En effet, la ville présente la plus importante concentration d’institutions publiques de savoir scientifique et technique dans le domaine maritime au Québec. On retrouve dans un rayon de 40 kilomètres trois centres qui sont au cœur des efforts de recherche dans ce domaine (l’Institut des sciences de la mer, l’Institut maritime du Québec et l’Institut Maurice-Lamontagne).
La ville est d’ailleurs à ce titre désignée Technopole maritime du Québec. Un partenaire majeur de cette synergie, le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM), a débuté ses activités en 2004.

Fondée en 1869, Rimouski est une ville à adopter pour étudier, pour visiter, pour faire des affaires et… particulièrement pour y vivre.

Quelques données démographiques :(incluant Le Bic)

Population en 2012 47 208

Nombre total de familles 12 700

Densité de population au kilomètre carré 199,8

Origine du nom

Rimouski est un mot indien signifiant « terre de l'orignal ».



MRC de Rimouski-Neigette

Avec une population de 53 878 habitants (janvier 2009), cette MRC d'une superficie de 2 762 km2, est la plus peuplée de la région. Plus de 80 % de la population vit dans l'agglomération de Rimouski: la capitale administrative de la région. L'adjonction de mot Neigette, du nom d'un canton du haut-pays, rappelle que la MRC comprend aussi un vaste territoire rural à vocation agricole, forestière ou touristique.

Le développement de Rimouski a été favorisé par divers facteurs historique : le choix de cette ville comme siège d'un évêché, comme chef-lieu d'un district judiciaire, comme capitale régionale, etc. Ces décisions ont permis la construction et le développement de plusieurs maisons d'enseignement, l'arrivée de professionnels et l'établissement de nombreux bureaux régionaux de ministères ou de sociétés du gouvernement du Québec. Le rôle de l'homme d'affaires
Jules-A. Brillant aura aussi été déterminant. Dans l'héritage qu'il a laissé à la région, il faut souligner Telus Québec, autrefois Québec-Téléphone, la deuxième entreprise de télécommunications au Québec. Cette entreprise a beaucoup contribué à faire éclore à Rimouski une industrie des technologies de l'information parmi les plus dynamiques du Québec.

La vitalité économique de Rimouski repose encore en partie sur ses infrastructures en santé et en éducation, un peu moins sur sa fonction publique, beaucoup sur ses secteurs commerciaux et de services, et sur son secteur industriel.

Par ailleurs, la région de Rimouski s'est imposée au fil des ans comme la technopole maritime en raison de la concentration des écoles, instituts et laboratoires dédiés aux sciences et techniques maritimes, comme l'Institut maritime du Québec, l'Institut des sciences de la mer, le Centre de recherche en biotechnologies marines, le Centre interdisciplinaire de développement de la cartographie des océans et Innovation maritime. Il faut également ajouter à ces établissements rimouskois, l'Institut Maurice-Lamontagne de Pêches et Océans Canada, situé à Mont-Joli dans la MRC voisine de La Mitis.

Enfin, le dynamisme culturel de cette MRC n'a sans doute pas son pareil au Québec : théâtre, musique, danse, spectacles, grands événements, métiers d'art, musées, etc. Et l'offre d'équipements ou d'espaces récréo-touristiques est particulièrement généreuse : pistes cyclables, sentiers pédestres, équipements de sport, réserves fauniques, etc. L'industrie touristique tire profit de tout ce potentiel. Le Musée de la mer, de Pointe-au-Père, et le parc national du Bic, constituent à eux seuls des produits d'appel touristique pour l'ensemble de la région.



La Région du Bas-Saint-Laurent

UNE RÉGION ACCESSIBLE ET CHOYÉE PAR LA NATURE

Bordée au nord par le fleuve Saint-Laurent et au sud par la frontière du Maine (États-Unis) et du Nouveau-Brunswick, la région du Bas-Saint-Laurent s’étend sur 320 kilomètres de long, de La Pocatière aux Méchins.

Ses caractéristiques géophysiques lui procurent des avantages qui feraient l’envie de nombreux pays. L’importante masse d’eau du fleuve tempère son climat. Ses milliers de lacs et de rivières irriguent son territoire. Son immense couvert forestier contribue à la qualité de son environnement. Des vents purificateurs empruntent le long corridor de la vallée du Saint-Laurent pour chasser aussitôt les saletés venues d’ailleurs. Ses vastes étendues agricoles et la mer toute proche garantissent sa sécurité alimentaire.

Ses voies de communications routières, ferroviaires, aériennes ou maritimes lui permettent un accès rapide et efficace aux grands marchés de l’Amérique du Nord et de l’Europe.

Ses voies de communications routières, ferroviaires, aériennes ou maritimes lui permettent un accès rapide et efficace aux grands marchés de l’Amérique du Nord et de l’Europe.

UNE ABONDANCE DE RICHESSES ET D'ATOUTS QUI EN FAIT UNE CAPITALE DES OPPORTUNITÉS

Au fil des ans, la population du Bas-Saint-Laurent a su tirer profit des innombrables richesses qui l’entourent. Elle a d’abord capitalisé sur l’agriculture et la forêt. Mais elle s’est bientôt taillé une place enviable dans plusieurs autres domaines d’activité comme nous le verrons plus loin. La proximité de la mer, la présence d’institutions de haut savoir et de centres de recherche, la compétence de ses ressources humaines, la qualité de ses services culturels et communautaires, sa position géographique stratégique et l’abondance de ses ressources et infrastructures lui ont ouvert la porte à une foule de nouvelles opportunités. De nombreux entrepreneurs, hommes et femmes d’ici et d’ailleurs, ont commencé à saisir ces opportunités. Notre section « Faire des affaires » le démontrera de façon éloquente.

Ville de Rimouski
Office du tourisme de Rimouski
Association touristique du BSL
Soleildujour.com
Société de promo. économique de Rimouski
Bas-Saint-Laurent.org



Vidéo

TITRE: Vidéo Rimouski
Durée de 6 minute

Visionnez la vidéo